L’interview de Brice Karel

vendredi 29 avril 2011
Par André

Catherine Pettiti a rencontré Brice Karel pour vous. Voici en exclusivité la conversation qu’elle a eue avec lui :

Un être de lumière…

Intimidée par son image médiatique, j’ai bien failli me priver d’un joli moment de partage avec le célèbre médium Brice Karel.
J’hésite… mais mon désir étant plus fort que ma réserve, je franchis le pas et compose le numéro sacré ! Quelle récompense ! Accueillie par la voix troublante de Nabil, le fidèle assistant du médium, je me présente m’attendant à être poliment renvoyée à mon clavier ! Point du tout ! Nabil teste habilement mes motivations et promet de me rappeler. Promesse tenue et cerise sur le gâteau : un entretien avec le médium que tous les média s’arrachent : Brice Karel en personne.
Agréablement surprise par sa simplicité je me risque à poser quelques questions auxquelles il répond sans détour en m’accordant une confiance dont je le remercie encore aujourd’hui.

Brice Karel

Brice Karel

La médiumnité, sa fée

Ame blessée dans sa période la plus vulnérable, enfance volée, corps meurtri, Brice a résisté, sans doute animé d’une force intérieure venue d’ailleurs… Il s’est construit avec le besoin d’être reconnu, d’exister au regard des autres, d’être aimé.

Tout commence dès l’âge de sept ans. Suite à un choc émotionnel très douloureux, voire destructeur, il ressent des manifestations étranges qu’il ne comprend pas et ne peut maitriser. Son don de médium se manifeste déjà, mais personne ne le prend au sérieux. Il se sent seul, incompris… Il témoigne de cette époque où le paranormal était encore tabou :

« Je me sentais confronté entre le réel et l’irréel, ne sachant plus où me situer »

La maladie occupera une grande place durant toute son enfance : hospitalisation répétées, opérations, nombreux soins… Malgré ses cassures physiques et ses blessures affectives, il parvient à se forger une personnalité authentique, sans fioritures, qui n’est pas sans rappeler une grande dame du cinéma, qu’il a eu le privilège de côtoyer et d’avoir comme professeur, Madame Annie Girardot.
Aux détours des chemins de sa vie, il croise des personnalités marquantes du monde des artistes. Le premier à lui proposer de le rejoindre sera Bernard Lavilliers. De fil en aiguille, il enchaîne les rencontres et se tourne tout naturellement vers un métier où il est normal de s’exposer : acteur.
Mais très vite son destin le rattrapera…

Il débute, comme tous ceux qui ont le don, en exerçant sa pratique autour de lui. Il réalise quelques séances de voyance pour payer ses cours, jusqu’au jour où dans un café, une dame l’agresse verbalement en le toisant dédaigneusement. Témoin de la scène, la chanteuse Nicoletta prend sa défense. Brice saisit alors les mains de la personne et effectue une séance de voyance spontanée d’une vingtaine de minutes si réussie que la dame prend peur ! Au lieu d’être fier de sa prestation, il ressent beaucoup de peine et pense avoir fait du mal. Cette hypersensibilité est une des caractéristiques des clairvoyants.
A partir de cet instant, son destin de médium s’impose à lui.  Il l’exerce en toute simplicité, met son talent et sa générosité aux services de gens célèbres ou anonymes. Il les aime tels qu’ils sont, ne cherche pas à les changer, il les accepte comme il aurait aimé être accepté…

Cet être douloureusement marqué par la vie aurait pu basculer du mauvais côté mais comme il aime à le confier :

« Même si c’est ringard, je vis dans le pardon,
dans l’amour de l’autre…  j’ai pardonné…»

Brice Karel est un médium pur, qui n’utilise aucun support, ni tarot, ni astrologie. A la fois clairvoyant et clairaudient, il reçoit les messages de ses guides sous forme de sons, d’images, de flashs. Durant ses séances, il trace des signes sur une feuille de papier. Cette action permet au consultant de lâcher prise en étant absorbé par les dessins, et à Brice Karel d’éviter la télépathie avec la personne en face de lui,  d’être ainsi totalement relié à ses guides.

Un homme de cœur

Homme de cœur par excellence, le sien lui a joué de mauvais tours. En raison d’une maladie cardiaque grave suivie d’une opération à cœur ouvert il a du renoncer à son rêve d’être pilote d’avion. Plus tard, dans le cinéma, un premier rôle lui passe sous le nez, l’assurance refusant sa prise en charge pour le même motif. Mais Brice se relève et continue d’avancer, lutter contre le sort devient presque une habitude…

Des projets

De Charabotte…
Aussi étonnant que cela puisse paraître, Brice n’exerce pas le métier de médium. Il est salarié d’une grande société, en qualité de chargé de communication. Il ne consulte que de manière modérée pour rester honnête et performant. Les bénéfices de son activité de voyance sont entièrement réinvestis dans la restauration d’une bâtisse du 18ème siècle, située à Charabotte dans l’Ain.
Cet endroit paradisiaque où coule une rivière est destiné à accueillir enfants et adultes, à leur offrir un endroit de méditation, de paix, pour se retrouver, faire une pause, partager des moments fraternels ou s’ouvrir au monde par le biais de conférences et de séminaires abordant tous les sujets. Brice, soutenu, aidé, (sauvé ?) par des êtres généreux a réussi à recoller les morceaux de sa vie. Offrir à son tour ce qu’il a reçu demeure essentiel à ses yeux.

…à « L’Eau delà »
Brice Karel ne se contente pas de transmettre les messages de ses guides durant les séances de voyance. Son don lui ouvre de vastes horizons. Il me confie qu’il est également à l’origine d’une création d’album musical reprenant les mélodies entendues par le biais de sa médiumnité.
Réalisé en collaboration étroite avec le célèbre auteur-compositeur Cécil Maury et promu par Pascale Venot, cet album est le premier d’une collection de style New Lounge. La sortie est prévue pour le 25 mai. Son titre : Eau delà ! Evasion assurée !

Celui que l’on surnommait dans sa jeunesse le « Gavroche lyonnais » n’a pas fini de nous réserver de belles surprises !

Grâce à l’humanité et à l’humilité de Brice Karel, le monde de l’ésotérisme retrouve une part de noblesse.

Avigora remercie Brice Karel pour nous avoir accordé cette interview.

Interview réalisée par Catherine Pettiti.

Tags: , , , , ,

9 commentaires sur “L’interview de Brice Karel”

  1. françois

    que dire de ce personnage extraordinaire je l’ai consulter et il est vraiment tres tres fort a tous les niveaux …….

    louange a ce monsieur que le monde connait et reconnait de plus en plus il est enfin parmis nous et je peux vous certifier que je ne suis pas fous mais bon…..

    avec tout mon respect monsieur brice karel …….

    #98
  2. oui je crois beaucoup en la divinité, mais on est tellement bombarde par des pubs mensongeres que je ne demande que a voir

    #100
  3. LEFORT

    Un vrai médium ? On ne nous a pas habitué à cela sur internet !!!! J’aimerais pouvoir poser une question et avoir une réponse gratuite , après , j’aviserai !! Merci de bien vouloir me répondre. Dominique .

    #101
  4. PAT

    Certaines personnes ont beaucoup de talent, et d’autres abusent de la faiblesse des personnes en détresse qui ont besoin d’un conseil pour voir l’orientation dans leur vie. Merci à ceux qui font ce travail dans le droit chemin.

    #102
  5. Je suis comme St Tomas Je dois toucher pour croire…..
    Y en a mare des programe programer!

    #103
  6. boulanouar

    Bonjour,
    J’aimerai prendre contact avec M. Brice KAREL est-ce possible ?

    #106
  7. je crois bqs a la voyance;pourrais je avoir un rdv,svp;merci a bientot

    #108
  8. André

    Bonjour Cobo mp,

    Je suis tout comme vous un passionné de la voyance, je n’en fais cependant pas mon métier. Permettez-moi de vous présentez le site d’Avigora qui propose une voyance très sérieuse et que je trouve d’ailleurs de bonne qualité : http://voyance.avigora.com/

    #109
  9. Alain D

    Pour connaitre le personnage. Celui-ci n’a jamais rien eu de médium, mais bel et bien d’un importuniste…
    Il a toujours su cultiver son image grâce aux talents des autres. Je vous l’accorde c’est une qualité et pour moi bien la seule.
    Les publis reportages commandités et publiés me font rire lorsqu’ils présentent « un homme humble »…
    Je passe par hasard sur ce site et… je passe aussitôt mon chemin!

    #159

Laisser un commentaire