La voyance druidique

jeudi 28 novembre 2013
Par André

Lorsque l’on évoque des visions, l’avenir, les cartes…on entend par la les numérologues, les voyants…mais on oublie souvent un mouvement : les Druides.
Ces hommes vétus de tuniques blanches, sont souvent représentés avec une longue barbe une serpe.

Les druides existent pourtant depuis plusieurs milliers d’années. Ils étaient les médiums de l’époque, les prêtres de la civilisation celtique mais également des herboristes, conseillers des chefs gaulois. Réputés pour leurs grande sagesse, leur pouvoir était incontesté et ils jouissaient d’un grand respect de la communauté. Ils croyaient à l’immortalité de l’âme.

druides 2

C’est au XVIIIème siècle qu’un Gallois, Edward Williams, a fait renaître le druidisme.

Aujourd’hui la majorité des druides se rassemblent en Outre-Manche à travers une association comptant plusieurs milliers de membres s’appellant la Gordess(Assemblée). Leurs cérémonies sont encore régulières et il y a toujours plus de nouveaux aspirants qui frappent à la porte de cet association.
Le magazine Géo Voyage a sorti dans son N° de fin d’année une série de portraits très intéressants, sur les nouveaux druides.
Elisabeth Kerloc’h, fait parti de ces nouveaux druides. C’est en 1980 qu’elle a assisté à sa première réunion druidique « il n’y avait là que des vieux barbons ! raconte-t-elle. C’était drôle, je me serais crue au XIXe siècle, les dames avaient mis leurs chaises au soleil. Soudain l’une d’entre elle s’est exclamée:  » Mesdames, prenons nos ouvraes, ces messions vont commencer leurs travaux ». Et elles ont sorti leurs broderies. »
Refroidie par cette atmosphère particuliere, Elisabeth a mis dix ans avant de devenir druidesse. C’est grâce à son mari, celui qui deviendra plus tard le sixième grand druide de la Gorsedd, et à l’appel de l’ancien grand druide qui lui propose de devenir maître de cérémonie elle intégrera définitivement la Gorsedd.

L’un des pivots des cérémonies est le maitre de la Connaissance. Dans la Gorsedd c’est Ludovic Louboutin qui tient ce rôle. Très cérémoniel, son rôle est de tenir un épée longue de 2M. Sur cette épée, c’est plus d’un siècle d’histoire qui est inscrit dessus. Dans son rôle de porteur d’épée de la connaissance Ludovic symbolise la protection du grand druide. A 34 ans, il incarne la relève de ce monde druidique.

Revenons au domaine de la voyance.

Bien que ce ne soit pas leur mission principale les druides possédaient de nombreux atouts pour lire l’avenir. Ils exercaient leur don de voyance en lisant dans les flammes. Ils jetaient dans le feu des mélanges d’herbes et de racines de plantes, choisies et personnalisées en fonction de la question à résoudre.

Aujourd’hui, la voyance celtique, celle qui utilise les Runes comme support,est directement issue des enseignements druidiques.

Tags: , , ,

Laisser un commentaire