Le caveau maudit

lundi 2 août 2010
Par André

Dans l’émission : les 30 histoires les plus mystérieuses parue en juillet 2010 sur TF1, voici un fait incroyable : l’histoire du caveau de la famille Chase !

Le caveau de la famille chase – le caveau maudit

Le caveau d’une famille pris pour cible par des esprits maléfiques !
La famille Chase aura connu une véritable écatombe. Les plus jeunes partants le plus tôt, la famille a été presque décimée.

Sur une île voisine de la Martinique, cela fait maintenant 200 ans que le cavau est maintenant vide et on ne veut plus y enterrer personne car des phénomènes macabres d’une rare violence s’y sont produit.
Décès d’une de leur fille d’un âge de 2 ans. 4 ans plus tard ils perdront leur seconde fille. Et enfin un mois plus tard ce sera le père Thomas Chase.

vidéo - histoires les plus extraordinaires sur TF1

vidéo - histoires les plus extraordinaires sur TF1

A chaque fois que le caveau familial était réouvert, les cercueils étaient en pagaille parfois face contre sol, comme si ils avaient été projeté contre les mûrs ! Seul hic, le caveau était fermé à l’aide d’une pierre d’une demi tonne..

L’évènement alerta alors le gouverneur qui fit sceller le cavau et poser du sable fin sur le sol afin d’obtenir des traces d’empreinte. l’année qui suivit, il revint avec des gardes armés et la moitié des habitants de l’île. Mais cette fois encore les cercueils étaient retournés sur le sol ou debout contre le mur, comme si on les avait projeté.

Pour régler le problème en 1820, le gouverneur fit retirer les cercueils du cavau qui resta vide depuis ce moment. C’est un mystère qui n’a trouvé encore aujourd’hui aucune explication rationnelle.

Seule explication : peut-être que l’un des membres de la famille Chase était démoniaque parce qu’il semble que les mauvais esprits soient à l’aise dans ce cavau. C’est une explication très étrange mais il n’y en a pas d’autres !

D’autres reportages de « 30 histoires extraordinaires » :

Les visages de Belmez

La transcommunication

Peintre medium

Tags: ,

Laisser un commentaire